Jusqu’où puis-je voir avec cet appareil ?

Catégories Info

jumelle photo

 

Le terme général “voir” signifie “voir quelque chose” (détection), “voir un objet” (reconnaissance) ou “voir un objet en détail” (identification). Les distances sont déterminées par un certain nombre de facteurs que nous séparons en deux groupes : intérieur et extérieur.

 

Facteurs internes (en fonction de l’appareil)

  • Résolution de l’IIT
  • Rapport signal/bruit de l’IIT
  • Photosensibilité de l’IIT
  • Longueur focale et nombre f de l’objectif avant

 

Facteurs externes (dépendants de l’environnement)

  • Taille de l’objet
  • Conditions météorologiques
  • Paysage Paysage
  • Conditions d’éclairage

Pour plus d’information, contrairement à l’imagerie thermique où les conditions d’éclairage n’ont littéralement aucun effet sur les performances d’un dispositif thermique, il est vital pour le bon fonctionnement d’un dispositif de vision nocturne d’avoir même une infime quantité de lumière ambiante. Par exemple, si vous avez un appareil Gen.3 de bonne qualité avec une lentille de grossissement 1X, alors à la pleine lune, vous pourrez voir un véhicule à environ 1200m. S’il faisait nuit couvert, la distance de travail diminuerait de 50 %, soit jusqu’à 600 mètres.

Pour souligner davantage l’importance des conditions météorologiques et d’éclairage, nous fournissons une liste des facteurs les plus importants : pluie, neige, grêle, vent, brouillard/brouillard/brouillard/haze, pression atmosphérique, température, paysage environnant, présence ou non de sources extérieures de lumière et pollution lumineuse.

 

Conclusion

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles en matière de détection, de reconnaissance et d’identification, il est essentiel de choisir le dispositif présentant les valeurs les plus élevées de résolution, de rapport signal-bruit et de sensibilité. Mais n’oubliez pas que les facteurs environnementaux peuvent avoir une incidence importante sur les distances de détection, de reconnaissance et d’identification.